Candidats, le recruteur aura lu avant l’entretien votre CV, éventuellement votre lettre de motivation, votre profil sur les réseaux sociaux, et j’en passe. Il en connaîtra beaucoup sur vous, mais que connaîtrez-vous de lui ? Il est aussi possible pour vous, candidat, de connaître le profil de la personne avec qui vous passerez l’entretien et ceci pour être un réel atout !

Quels informations obtenir ?

Généralement avant un entretien visuel vous aurez eu un contact téléphonique. Ce contact doit être mis à profit : notez le plus possible d’informations sur l’entreprise pour qui vous postulez mais aussi sur le recruteur en charge d’évaluer votre candidature.
Après cela allez à la recherche d’informations. Comme le recruteur, vous pouvez aller sur les réseaux sociaux afin de connaitre l’humain – ou les humains – à qui vous aurez affaire. Ceci vous permettra d’adapter votre entretien pour un échange réel avec votre correspondant, ce qui est le but de l’entretien. Recherchez aussi bien sûr des informations sur l’entreprise qui étudie votre candidature. Certains points sont essentiels à connaitre : l’activité de l’entreprise, les principaux concurrents, les chiffres clés, l’actualité de la société etc. N’hésitez pas à consulter l’article de Cadremploi sur les 10 infos à connaître sur l’entreprise pour plus de détails.
Dernières informations à connaitre pour être le plus performant en entretien : qu’allez-vous faire ? Généralement vous connaissez le poste pour lequel vous avez un entretien, soit parce que vous avez déposé votre candidature, soit parce que la personne qui vous a chassé vous l’a indiqué. Mais il est possible d’en connaitre plus et pour cela n’ayez pas peur de poser des questions. Avec combien d’équipiers travaillerez vous ? Quel est votre degré d’indépendance ? À qui devrez vous référer ?

Pourquoi toutes ces informations sont nécessaires ?

Comme vous le recruteur possède sa personnalité propre. Même si cette dernière n’est pas celle partagée par toute l’entreprise, c’est à lui que vous devez prouver que vous êtes le bon candidat. Avec toutes ces informations vous allez pouvoir préparer des réponses adaptées non seulement à votre vécu mais aussi à l’entreprise visée et encore au recruteur qui est devant vous. Imaginons par exemple que vous ayez travaillé dans la même entreprise que le recruteur durant sa carrière, mettre en avant ce point sera un avantage considérable ! Attention tout de même à ne pas vouloir trop jouer avec la personnalité du recruteur, c’est un professionnel et il peut ne pas apprécier que sa vie à lui soit trop introduite en entretien car il s’agit bien de vous dont on doit parler.
L’entreprise pour laquelle le recruteur vous évalue possède une histoire et vous pouvez être certain que le recruteur vérifiera que vous la connaissez dans ses grandes lignes. Il ne cherchera pas par là à vous piéger mais à s’assurer que vous ne postulez pas à l’aveugle et que le poste proposé vous convient bien. En effet c’est une sorte de médiateur, il recherche un candidat qui convienne à une entreprise mais aussi un poste convenant à un candidat. Poser des questions et intéragir c’est montrer que l’on est intéressé par ce que l’on souhaite faire !

Pour qu’un entretien se passe pour le mieux il faut qu’un dialogue s’instaure entre le recruteur et le candidat. Un bon dialogue commence par une connaissance de l’autre ainsi qu’une expression claire et adaptée mais avant tout une écoute attentive car le recruteur lui aussi a des choses à vous dire. Prenez garde aussi à la communication non-verbale, certains signes corporels pourront vous indiquez si ce que vous dites plaît ou non (tout en restant vrai !). N’oubliez pas, si vous n’êtes pas retenu, de demander ce qui n’a pas plu au recruteur, cela pourra vous être utile par la suite.

Intéressé ? Recevez la plaquette par email